Menu catégorie

Comment prendre soin d’une peau atopique ?

ATOPIANCE Baume Apaisant

Peau très sèche à tendance atopique Je découvre

Caractérisées par leur sécheresse et leur sensibilité extrême, les peaux atopiques concernent 1 bébé sur 3 et 1 adulte sur 5. Plus que tout autre type de peau, elles nécessitent une attention particulière. Découvrez nos conseils pour en prendre soin au quotidien.

Qu’est-ce qu’une peau atopique ?

L’atopie est une prédisposition génétique à développer des allergies. Ces allergies peuvent se manifester par de l’asthme, des conjonctivites ou des rhinites polliniques. Au niveau de la peau, on parlera de dermatite atopique  ou d’eczéma atopique. Cela se traduit par un déficit des lipides de surface, au niveau de la couche cornée, qui n’assure plus son rôle de barrière protectrice. La fonction barrière de la peau est altérée, elle devient perméable aux allergènes extérieurs. En pénétrant dans la peau, les allergènes vont stimuler le système de défense de façon excessive et déclencher l’inflammation. Sans soins adaptés, le cercle vicieux s’installe : l’altération de la barrière cutanée aggrave la sècheresse et l’inflammation de la peau de la peau ce qui fait que la peau démange, on a envie de se gratter en ce grattant, les allergènes pénètrent, ce qui amplifie l’inflammation et les démangeaisons.

Les manifestations cliniques sont donc : une peau très sèche, des rougeurs et des démangeaisons associées à l’apparition de petites cloques (vésicules remplies de liquide) qui vont éclater naturellement ou sous l’effet de grattage intempestif.

Quelles sont ses origines ?

La dermatite atopique a différentes origines et elle revêt notamment une part de génétique. En effet, 50 à 70% des personnes ayant une peau atopique ont un parent atteint. Mais les facteurs environnementaux sont également déterminants car on recense 2 à 3 fois plus de cas aujourd’hui qu’il y a 40 ans. Désormais, 30% de la population française serait affectée par une dermatite atopique. La peau atopique est le stade ultime de la réactivité cutanée et on doit concevoir cette réactivité comme un abaissement du seuil de tolérance de la peau à des stimuli habituellement bien tolérés. Le sujet à peau sensible est donc prédisposé à réagir à un seuil d’irritabilité cutanée inférieur à celui des peaux normales. Plusieurs facteurs sont probablement impliqués dans le phénomène de sensibilité cutanée : des lavages trop fréquents, l’utilisation de produits détergents et décapants, la pollution atmosphérique et un environnement de plus en plus stérile (couverture vaccinale, alimentation etc).

Comment adapter votre routine beauté ?

Halte aux excès d’hygiène : Essayez de ne vous laver qu’une fois par jour, le calcaire assèche énormément la peau. Evitez les produits qui moussent et privilégiez les nettoyants surgras sans savon, à l’image de l’huile de douche ou de l’huile lavante apaisante Mixa de la gamme Atopiance, pour vous et pour votre bébé.

Hydratez et protégez votre peau : La peau atopique s’assèche et se retrouve dépourvue de film hydrolipidique, ce qui a pour conséquence de l’empêcher de jouer son rôle naturel de défenseur contre les agressions extérieures. Il faut donc l’hydrater intensément et reconstruire son film protecteur. Appliquez tous les jours et sur tout le corps un soin dédié, sans parfum, à l’instar du baume apaisant Mixa de la gamme Atopiance. Validé par une équipe de dermato-allergologue, il lutte contre la sécheresse de votre peau et les démangeaisons.

Faites attention à vos cosmétiques : Vos cosmétiques peuvent contenir des substances chimiques ou encore des huiles essentielles qui provoquent chez vous des réactions allergiques. Choisissez donc des produits testés cliniquement et dédiés aux peaux sèches et fragiles.

La gamme MIXA ATOPIANCE, certifiée par des dermato-allergologues, a été spécifiquement formulée pour les peaux à tendance atopique.

Protégez-vous lorsque vous faîtes le ménage : Les produits détergents sont très agressifs pour la peau. Privilégiez les produits les plus naturels, type savon noir, et n’oubliez pas de porter des gants !

Buvez ! L’hydratation de votre peau passe aussi par votre hydratation tout court. En hiver notamment, alors que la sensation de soif ne se fait pas forcément sentir, pensez bien à boire au minimum 1,5L par jour.

Consommez des Oméga-3 : Les Oméga-3 sont présents dans notre peau et aident à la protéger contre les agressions extérieures. Ils ont aussi des vertus anti-inflammatoires. Consommez-les en compléments alimentaires ou dans votre alimentation (poissons gras, huile de lin, huile de colza ou noix).

Produits complémentaires