Se connecter à mon Mixa

se connecter

 
mot de passe oublié
 

s'inscrire

Rejoignez la communauté Mixa

S'inscrire
Mon mixa
Rejoignez-nous sur
 
Comment gérer fatigue et grossesse ?

Comment gérer fatigue et grossesse ?

Par le Docteur Amélie Vialard, Médecin généraliste homéopathe - titulaire d'un DIU de formation complémentaire en gynécologie-obstétrique, à Marseille. Votre grossesse devrait être un moment privilégié, mais ce n'est pas toujours facile car elle entraîne un vrai chamboulement dans votre façon de vivre. Les modification

Par le Docteur Amélie Vialard, Médecin généraliste homéopathe - titulaire d'un DIU de formation complémentaire en gynécologie-obstétrique, à Marseille.

Votre grossesse devrait être un moment privilégié, mais ce n'est pas toujours facile car elle entraîne un vrai chamboulement dans votre façon de vivre. Les modifications hormonales et la prise de poids entraînant notamment une augmentation de la fatigue, voici quelques conseils pour vivre au mieux cette période.

Tout d'abord, il est essentiel de suivre les règles de base d'une vie saine. Votre alimentation doit ainsi être équilibrée et doit comporter un apport de vitamines et de nutriments essentiels au bon déroulement de la grossesse. Privilégiez les légumes et les fruits, cuits et crus mais prenez garde au sucre des fruits ! Ne mangez pas trop et pas trop gras pour éviter les remontées acides tres désagréables et pour éviter une prise de poids excessive. Votre médecin vous donnera également la liste des aliments déconseillés (fromages au lait cru, charcuteries artisanales, poisson crus et fumés, graines germées crues) qui s'allongera si vous n'êtes pas immunisée contre la toxoplasmose.

Il est également conseillé de pratiquer un sport doux (gymnastique douce, natation, marche.....), car il contribuera à vous maintenir en forme, tout au long de la grossesse. Attention à doser vos efforts et à prendre soin de votre dos.

Enfin, la consommation d'alcool et de drogue est bien sûr interdite pendant cette période, tandis que le tabac doit être aussi interrompu.

Si, malgré tous ces conseils, vous vous sentez quand même fatiguée, pas de panique, cela est normal. Au premier trimestre, l'augmentation du taux de progestérone donne sommeil ! Alors ménagez-vous, couchez-vous tôt et faites une sieste dès que cela est possible. Ce n'est pas toujours simple à gérer avec une vie professionnelle mais tentez d'en parler avec votre employeur. S'il est conciliant, il essaiera d'adapter vos horaires de travail. Sachez également que si vous avez un travail de nuit, la législation du travail prévoit un réaménagement en horaires de jour.

Au cours des trimestres suivants, la prise de poids est un facteur supplémentaire favorisant la fatigue. Il faut donc continuer à privilégier son sommeil et à pratiquer une activité physique, très modérée. N'hésitez pas non plus à rechercher les bienfaits de l'eau, en buvant beaucoup mais également en prenant des bains ou simplement des bains de pieds.

Selon la législation, le congé maternité se prend 6 semaines avant la date prévue d'accouchement. Mais si vous êtes trop fatiguée ou si votre grossesse présente le moindre risque, il peut être anticipé de 15 jours avant le congé maternité, sous forme de "congé pathologique" que votre médecin vous prescrira. Ce congé maternité est le moment idéal pour prendre soin de vous et de votre futur bébé. Alors reposez-vous au maximum, les jambes surélevées pour éviter les gonflements. Et faites-vous chouchouter par le futur papa !

En cas de doute ou si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à consulter votre médecin traitant ou votre obstétricien.

Commentaires